Annaba

Tourisme

Sites et monuments : cite antique de Hippona la basilique de Saint Augustin, Seraidi, Casbah, monuments, steles, les ruines romaines, arbres millenaires.

--------------------------------

Relief :

forets et montagnes : 50% de la superficie totale, piémonts et collines 25%.

Pluviométrie : 767 mm/an.

--------------------------------------------------------------------------------

Aperçu historique


Arc-boutée sur un passé remontant aux temps préhistoriques et authentifiés par des objets du paléolithique et vestiges du néolithique découverts aux alentours de Bouhamra, dans l'Edough, et sur les bords du lac Fezzara, la région d'Annaba (Bône) a étreint l'histoire dès le 3e millénaire avant l'ère chrétienne avec l'affirmation de la civilisation numide.

Connue sous le nom de Hippone, dont les historiens situent la naissance au Xe siècle av. J.-C., Annaba avait le statut de ville royale.

Avant l'avènement de l'Islam, au début du VIIIe siècle, Hippone eut affaire aux Romains et aux Vandales et joua le rôle de capitale de la chrétienté entre 391 et 430 de l'ère grégorienne, période durant laquelle Saint Augustin, ce fils de Thagaste (Souk Ahras), la marqua de son empreinte.

A la fin du XIe siècle, la ville est déplacée de l'antique site d'Hippone, appelée alors Madinat Zaoui, pour vivre une seconde naissance à partir de la colline Sidi Abou Marouan.

Jusqu'au XVIe siècle, Annaba ou Bona rayonnera en tant que centre économique et culturel d'importance et fait l'objet de convoitises et de tentatives de conquête de la part notamment de Charles Quint.

Algérie || Page D'acceuil || Circuits || Hotels || Séjours || Bon Vacances || Location de voitures || Contactez Nous

© Copyrights 2012 Sara Voyages - Tous droits réservés -