Alger

Tourisme

Sites et monuments : Riadh el Feth, la Casbah, Palais du Dey, Antiquites, Musee des Beaux-Arts, Musee du Bardo, Musee du Montriant, Musee des Arts Populaires, Notre Dame d Afrique, Parc Zoologique de Ben Aknoun, Parc du Caroubier.

 

--------------------------------
Relief

Climat tempère,


Pluviométrie entre : 300 et 400 mm/an

--------------------------------------------------------------------------------

Aperçu historique

La position stratégique d'El-Djazair, située au fond d'une des plus belles baies du monde, a toujours suscité la convoitise des envahisseurs après qu'elle eut servi de débouché maritime à la tribu berbère de Beni Mezghena.

Les Phéniciens en firent un de leurs comptoirs peu après la fondation de Carthage en 814 av. J.-C. et, naturellement, les Romains qui les remplacèrent, se contentèrent de transformer Ikosim en Icosium.

Cependant, c'est avec l'avènement de l'Islam qu'elle connut un développement politique Indéniable et, dès 960, Bologhine lbn Ziri en faisait sa capitale.

Cet événement est considéré comme une deuxième naissance de la ville puisqu'il constitue le démarrage de son influence à l'échelle méditerranéenne.

Toutes les dynasties qui se succédèrent dans cette partie du Maghreb lui reconnurent ce rôle (Almoravides, Hammadites, Abdelwadides…), ce qui pousse les Espagnols à vouloir la conquérir.

Des 1510, ils édifièrent sur les îlots faisant face au port, le Pénon, ce Fort à partir duquel ils bombardèrent la ville.

Le gouverneur de la ville de l'époque, Salim Toumi Sanhadji, fit alors appel aux frères Barberousse, Baba Arroudj et Kheireddine, qui entreprirent de repousser les conquistadors et de faire d'El-Djazair la place forte de la course en méditerranée.

La puissance de la régence était reconnue par toute l'Europe et même les Etats-Unis d'Amérique, régions avec lesquelles El-Djazair entretenait des relations commerciales florissantes.

Ce fut le non-paiement d'une livraison de blé algérien par la France qui servit d'ailleurs de prétexte à Louis Philippe pour lancer l'expédition de 1830, le pillage de Sidi Fredj et la prise d'Alger.

La Casbah La Casbah d'Alger appelée « la Casbah », « la Citadelle », elle est désignée sans mentionner le nom de la ville) est un quartier d’Alger comprenant aujourd’hui la vieille ville.

Même si d’autres villes ont aussi une Casbah, seule celle d’Alger sera appelée sans mentionner le nom de la ville elle-même, ainsi pour Constantine, on dira : Casbah de Constantine.

La Casbah proprement dite est une forteresse bâtie à Alger au XVIe siècle, à l’époque ottomane.

Entre cette forteresse et le front de mer et sur un site accidenté se sont développé des habitations majoritairement à étages devenu plus tard la vieille ville d’Al-Djazair qu’on a appelé aussi bien plus tard Casbah par extension.

 

 

Algérie || Page D'acceuil || Circuits || Hotels || Séjours || Bon Vacances || Location de voitures || Contactez Nous

© Copyrights 2013 / 2015 Sara Voyages - Tous droits réservés -